Pourquoi décider de ne plus mettre de préservatif est un acte de couple important

Pourquoi décider de ne plus mettre de préservatif est un acte de couple important

 

Ca y est. Quelque soit votre orientation sexuelle, vous envisagez de ne plus vous protéger lors de vos relations sexuelles à deux.

 

Mais cette décision, loin d’être anodine, nécessite de respecter certaines étapes pour pouvoir avancer avec sérénité.

 

Voici les 7 étapes à suivre que je conseille :

  • Discutez entre vous pour envisager ce retrait, tout en créant un cadre sécurisé d’expression pour l’autre : chacun doit se sentir dans la capacité de refuser pour le moment cette proposition, sans que l’autre ne le prenne personnellement. On veut construire et avancer, pas créer des frustrations! C’est surtout le moment de clarifier votre relation et ses interactions avec le monde. De formuler un contrat de couple. Exclusif ? Si non exclusif, il est indispensable de conserver le préservatif pour l’intégralité des autres expériences. Chacun doit se sentir responsable de lui-même mais aussi de l’autre, si un dérapage arrive la protection est obligatoire, ne pas en plus contaminer l’autre.

 

  • Laissez vous un petit temps personnel pour y réfléchir chacun de votre côté.

 

  • Discutez à nouveau ! Si c’est OK pour les deux, bravo, vous pouvez passer à l’étape suivante. Sinon c’est l’occasion de continuer à découvrir un million de choses, le préservatif n’est absolument pas une contrainte et ne se sent pas si vous le choissisez bien (je conseille les SKin Elite Ultra Lubrifié).

 

  • Comptez 6 semaines depuis le dernier rapport non protégé avec un autre partenaire, c’est le délai nécessaire pour le test du VIH

 

  • Allez chez un gynecologue qui vous prescrira les tests nécessaires (c’est à dire non seulement le VIH, mais aussi les Hépatites, et les principales MST par un prélèvement). Non, on ne va pas juste faire un test du VIH et c’est fini. On prend le temps de faire les choses bien, pour ne pas prendre de risque.

 

  • On regarde ses résultats seul et on les partage ensuite. Tout simplement pour avoir le temps de préparer ce qu’on va dire s’il existe quelque chose sur le test. N’oubliez pas que cette étape de partage est un beau moment de construction du couple, et de tolérance. Si l’un des partenaires découvre un problème qui vient de sa vie passée, pourquoi ne pas décider de le soutenir et de l’accompagner plutôt que de le juger ?

 

  • Enjoy 😉 Faites de cette première fois au peau à peau interne un moment spécial, prenez le temps de vous re-découvrir  !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *